LA SONATE.

....................Sommaire....................... ...............Forum............................. ................Sondage............................... ....................Nous contacter.....................

 

 

1. Origine :

"Sonata" en italien désignait toute pièce instrumentale jouée; "sonnée" sur les instruments à vent (aérophones). par opposition avec "Cantata" (pièce chantée ar choeurs ou solistes) et "Tocata"; pièce jouée au clavecin, à l'orgue.

2. Définition.

Oeuvre instrumentale en plusieurs mouvements pour clavier ou autre instrument accompagnée au piano, clavecin, orgue.

3. Evolution de la forme.

  • début XVIIème siècle, suite et sonate se confondent : mouvements binaires AA. BB. Oeuvre conseillée à écouter : Sonate en ré m de D. Scarlatti (1685-1757) en 4 mouvements et qui a écrit 550 sonates pour clavier plus tard interprétées par Schubert).
  • Fin XVII, XVIIIème siècle ; le mouvement devient de structure ternaire ABA; la sonate devient en 3 mouvements ; monothématisme. Oeuvre conseillée à écouter : Sonate op. 24,1er mouvement, Allegro.
Fin XVIII, XIXème siècle, la sonate devient polythémathique.
Plan en 4 mouvements :
1. Allegro (forme sonate),
2. lent (forme ABA ou variations),
3. léger à 3 temps (menuet, scherzo),
4. rapide et brillant (forme rondo).

Oeuvre conseillée à écouter: Sonate n°3 en ut Majeur op2 b°3 de Beethoven en 4 mouvements.

4. Forme sonate.

Rappel : C'est Karl Ph. BACH (1714-1788) qui impose la forme sonate. La forme sonate désigne le plan d'un mouvement.

INTRO + Thème à la tonique + pont + Thème à la dominante (on parle d'exposition)
passage différent B puis réexposition + coda.